CORONAVIRUS : Protocole sanitaire pour le Cabinet « Le 260 » aux Lilas

Ce protocole à pour but d’éviter la contamination par le CORONAVIRUS des patients en psychothérapie, des thérapeutes, de leurs proches et des personnes amenés à les croiser. Pour rappel les symptômes évocateurs de contamination sont : toux, éternuement, essoufflement, mal de gorge, fatigue, troubles digestifs, sensation de fièvre, etc.
Si vous pensez être porteur de ces symptômes nous vous remercions de ne pas venir au cabinet et de suivre les recommandations nationales (appeler le 15).

Même si vous n’êtes pas porteur de symptômes, dans le contexte actuel nous privilégions la communication à distance pour la psychothérapie, sur la recommandation du gouvernement et de nos organisations professionnelles. Nous pouvons cependant dans certains cas vous proposer une rencontre au cabinet. Nous avons établi ce document pour que nos rencontres soient possibles dans les meilleures conditions.

Nous vous communiquons ce document avant un rendez-vous pour que votre consentement soit éclairé. Merci de vous manifester avant votre venue si vous avez des questions.

Confidentialité de la thérapie
Nous attirons votre attention sur le fait qu’un cas positif parmi les utilisateurs du cabinet pourrait entrainer une enquête des autorités sanitaires et nous obliger à rompre le principe de confidentialité en signalant votre présence et vos coordonnées.

Adaptation des lieux
L’utilisation de la salle d’attente est condamnée. Nous ne pouvons donc pas accueillir les parents pendant la séance de leur enfant.
Nous avons également condamné les toilettes. Merci d’y penser avant votre rendez-vous et de prévenir vos enfants.

Nettoyage
Nous nettoyons chaque jour soigneusement avec une solution d’eau de javel ou un liquide hydroalcoolique, notamment tous les points de contacts usuels : poignées de porte, code porte, interrupteurs, matériel pédagogique, etc. Les poubelles sont vidées chaque jour. Nous utilisons aussi une technologie UV pour détruire le virus dans les tissus.
Sachez que nous aérons les salles 10 minutes minimum entre chaque séance et que nous désinfectons à nouveau les points de contacts usuels.

Distanciation
La surface nécessaire d’un local pour un bon respect de la distanciation est estimée à 3,3 m2 par personne. Nos locaux sont donc adaptés pour recevoir un thérapeute et un patient.
Merci de veiller à respecter la distance minimum entre nous (un mètre) et à ne pas vous asseoir directement en face à face, dans la mesure du possible.

Contact avec les objets
Pour limiter les contacts avec les objets, nous vous invitons à nous appeler en arrivant au cabinet, nous viendrons vous chercher dans la rue et nous vous guiderons dans le cabinet en ouvrant les portes.
Nous sommes amenés à limiter le nombre d’objets utilisables pour le travail thérapeutique (feutres, jouets, etc.)
Nous vous invitons à venir avec un drap pour vous isoler des sièges.
Nous vous proposerons le paiement sans contact via internet pour éviter la manipulation d’argent liquide.

Mesures d’hygiène
Veillons à respecter les gestes barrière : tousser ou éternuer dans votre coude ou dans un mouchoir, saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.
Nous vous demandons de venir au cabinet munis de votre masque anti-projection (« masque grand public ») et de le garder au moins jusqu’à ce que vous soyez installés dans la salle.
Nous vous remercions de vous laver les mains dès votre arrivée, avec le gel hydroalcoolique mis à votre disposition. Vous pouvez également venir avec votre propre gel pour vous laver les mains après le rendez-vous. La pharmacie des Lilas propose désormais ces produits.
Nous vous demandons de remporter vos mouchoirs dans un sac étanche et de les jeter chez vous dans votre poubelle.


Le plus important :
Ces mesures s’imposent à nous comme à vous, et nous les assumons pour garantir le travail thérapeutique dans les meilleurs conditions. Ceci dit, elles peuvent vous faire vivre une sensation particulière. N’hésitez pas à en parler dans le cadre de la thérapie.

L’équipe du 260

Document réalisé le 4 mai 2020 à partir du protocole sanitaire du ministère de l’Éducation Nationale (version du 29 avril 2020), susceptible d’être ajusté en fonction de l’évolution des connaissances.